Meditation

La méditation cela s’apprend. Mais cela ne s’apprend pas en un week-end, ni le temps de lecture d’un programme youtube.

J’ai toujours été étonné de voir des pratiquants chevronnés parler de leurs méditations de la façon suivante : un jour c’est bien, un autre c’est difficile …

Dans la vision taoïste, il y a des bases à poser; lorsque la base est construite correctement, on retire des fruits importants de la méditation. Dans les autres cas, on reste un nuage ballotté par le vent, certains jours il n’y a pas de vent.

Avec les années et la pratique (30 ans de méditation régulière), nous avons élaboré des processus qui induisent rapidement la méditation, nous avons également découvert que la méditation doit rester une pratique vivante; l’énergie est toujours en mouvement (5 éléments), en alternance (yin et yang). L’apprentissage de la méditation taoïste repose sur ces éléments pour que la pratique reste toujours vivante et non codifiée.

————————————————————————————————–

Sur les programmes journée et demi-journée de méditation, nous cheminons à travers les phases La Terre, le Ciel et l’Homme.

Nous utilisons diverses approches taoïstes pour nous mener vers le lieu paisible où nous sommes simplement présents à ce que nous vivons, ce lieu qui nous apaise, nous unifie, nous ressource, nous remet en vitalité.

Dans l’approche taoïste, le corps nourrit le cœur et le cœur nourrit l’esprit.
L’esprit est paisible et centré sitôt que l’assise est juste et puissante.
Le corps, pourtant au repos, est néanmoins actif permettant un travail d’unification complet: l’esprit devient alors une puissance utile au sein du contenant, le corps.


Comparons la méditation à un voyage dans l’espace : il nous faut un habitacle, du carburant, un équipage, un plan de vol et un pas de tir.

Perdez l’un de ces éléments et vous n’allez nulle part, ou vous partez et vous vous perdez dans l’espace intérieur, ou vous ne pouvez atteindre votre destination.

Mais pourquoi sommes nous si intelligents pour créer à l’extérieur de nous et si ignorants pour notre propre relation à nous-même?