Qi Gong de Wudang

On considère les monts Wudang (Chine) comme le berceau des arts taoïstes et des pratiques énergétiques.

L’école Wudang Paï dans laquelle je me suis formé (et continue à me former à travers le Taï Chi Chuan et le Qi Gong des animaux de Wudang) présente une approche spirituelle de l’art du Qi Gong : « l’art doit permettre l’ouverture et l’expression du cœur ». Cependant le cœur ne peut s’exprimer si le corps n’est pas affiné et l’esprit affûté.

La pratique se distingue par le travail d’intégration des principes Yin et Yang en soi, et pas uniquement la circulation de nos énergies personnelles yin et yang. En s’ouvrant à plus grand que soi (le macrocosme), on devient Soi.

Chaque mouvement, posture a une orientation énergétique, martiale et thérapeutique mais plus encore une orientation psychologique et spirituelle : l’esprit doit devenir le guide respectueux, le corps le serviteur parfait, et le cœur peut rayonner sa spontanéité et la lumière du Maître intérieur.

C’est dans cet esprit d’alignement et de relation entre l’esprit, le cœur et le corps que je transmets cet héritage.

Le style de Wudang est particulier et reconnaissable à la notion de mouvements spiralés (c’est ainsi que l’énergie se déplace à l’intérieur du corps).

Après avoir pratiqué de nombreux styles de Qi Gong et Taï Chi Chuan, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette approche que je trouve complète. La pédagogie d’apprentissage permet d’installer en soi non seulement des mouvements justes, parce qu’harmonieux à voir, efficaces sur le plan martial et thérapeutique mais aussi remplis et habités de l’intérieur. Dans le style du Wudang, Qi Gong et Taï Chi Chuan sont une même chose, le Qi Gong se pratique avec l’esprit du Taï Chi, et le Taï Chi avec l’esprit du Qi Gong.

A compter d’octobre 2018, je proposerais un parcours d’apprentissage de ce style en transmettant la base « structurer le corps » qui est le maillon essentiel sur lequel repose la pratique : Ouvrir le corps, installer la structure, installer la verticalité, ancrer le corps entre Terre et Ciel, unifier Corps, Esprit, Énergie, unifier le haut et le bas, unifier la droite et la gauche, unifier l’interne et l’externe.

J’enrichirais cette pratique de ma recherche personnelle, thérapeutique et spirituelle pour nous mener dans la dimension de l’être humain entre Terre et Ciel.